Le projet

En Europe, la plupart des citoyens habitant en ville respirent un air dont le niveau de pollution dépasse les limites sanitaires fixées par le WHO.

Les enfants sont plus vulnérables aux effets négatifs que la pollution de l'air peut avoir sur la santé que les adultes : les enfants sont constamment en activité, ils respirent plus fréquemment que les adultes, leur système immunitaire et leurs poumons sont encore en développement. Cette exposition a un air pollué peut mener à des maladies et autres problèmes de santé qui peuvent avoir un impact sur le long terme.

Ce projet doit permettre aux parents et grands-parents d'avoir les informations nécessaires sur la qualité de l'air des aires de jeux pour enfants de Budapest à différentes heures de la journée et tout au long de l'année, et de participer eux-mêmes a la collecte de ces données.

A la fin du projet, à l'été 2020, le Groupe d'Action de la Propreté de l'Air va exposer ses recommandations au gouvernement de la ville de Budapest et au gouvernement de chaque quartier pour améliorer la qualité de l'air dans la ville mais également dans le but de cibler certaines aires de jeux dont la pollution de l'air est particulièrement élevée et qui nécessite de réels changements.

Le projet "Science citoyenne pour améliorer la qualité de l'air" est mis en place par le Groupe d'Action de Propreté de l'Air (Hongrie) et Bellona St. Petersburg. Il est soutenu par la Commission Européenne et le Forum de Société Civile Russie-EU.